Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.

29 Mar

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Publié par Eddy & Nicole TRILLET-SAUBAIN  - Catégories :  #Divers

Après nous être longuement renseignés et les avoir testés c'est finalement sur les vélos à assistance électrique de marque Conway, modèles eCS-200 que nous avons jeté notre dévolu.

Nous n'en avons encore qu'une très courte expérience puisque je suis allé les chercher hier (edit : Sujet régulièrement mis à jour !) mais suite au premier essai nous savons déjà plus ou moins les points forts de ce type de vélos. Au fil du temps je compléterai ce sujet avec de nouvelles appréciations plus précises en fonction de l'usage et de l'expérience..

Le premier chapitre est donc ouvert, le descriptif.

C'est le même modèle, un "moyenne gamme" VTC de marque allemande. Le mien est de taille M (48) celui de Nicole en cadre dame taille S (40). Tout le reste est identique à la selle et aux touches de couleur près. Les cadres sont jolis, les soudures très propres. L'intégration des périphériques est soignée. On verra à l'usage.

Poids de l'ensemble, batterie comprise : 21,4 kg.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Moteurs BOSCH milieu de gamme : Performance Line 36V 250W pouvant fournir jusque 65 Nm en pointe. Batteries BOSCH Lithium-Ions 36V 400Wh devant offrir une autonomie comprise entre 45 et 100 km selon la force de l'assistance utilisée (5 niveaux : Off, Eco, Tour, Sport, Turbo)

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Transmission Shimano Acera 9 vitesses (11-36), freins à disques hydrauliques Shimano. Fourche Suntour 63mm.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

L'ordinateur de bord avec prise USB pour diagnostic de panne est le modèle économique "BOSCH Purion" qui commande les niveau d'assistance électrique, la poussée en marchant et indique le niveau de batterie, la distance parcourue ou totale ainsi que l'autonomie théorique (qui diffère en fonction du degré d'assistance demandé et est calculée en tenant compte de la consommation moyenne actuelle.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Le premier test fut la prise en mains, très rapide car la géométrie est très proche de ce que nous connaissions avec nos vélos actuels. Le poids, 6 ou 7kg plus élevé ne se ressent pas vraiment sauf lorsqu'il faut les soulever pour les transporter par exemple. Edit : On les allège sensiblement en retirant la pesante batterie. Il faut également tenir compte de ce surpoids lors du transport sur un porte-vélos fixé sur une boule d'attache de remorque!) A part ça, rien à signaler, la maniabilité est excellente, les commandes répondent parfaitement et les freins sont efficaces aussitôt déglacés.

Reste à tester l'aptitude en montée. Nous avons essayé d'entrée une côte à 14%... sans difficulté particulière si ce n'est qu'un temps d'adaptation nous sera nécessaire pour jongler avec les vitesses et les niveaux d'assistance au pédalage. La poussée est sensible mais pas violente à condition de bien mouliner et non pas donner des coups de pédales saccadés qui provoquent des à-coups perceptibles.

Le confort est moins bon que sur nos full suspendus. Quoi d'étonnant ?

Les moteurs sont plutôt silencieux, on les entend à peine tourner en plein effort. Edit à 1100 km : Plus aussi silencieux qu'au départ ! Le moteur émet maintenant un bbzzzziii relativement audible mais rien de plus. Tout va bien !

Un dispositif permet au moteur de faire avancer le vélo lorsqu'on le pousse à la main. En côte ou sur sentier difficile cela peut-être utile me semble-t-il.

Edit du 10 avril 2018 :

Une précision sur le magasin où nous avons acheté ces vélos : Cycles Henket à Pepinster. Nous y sommes passés par hasard au retour d'une balade à pieds. Le jeune patron nous a accueillis, écoutés et judicieusement conseillés de manière très professionnelles (et patiente !) nous consacrant tout le temps nécessaire. Il est allé jusqu'à bloquer le dernier vélo dame petite taille de son stock pour nous en attendant que nous puissions venir les essayer (hiver persistant oblige) sans aucune promesse d'achat. Rien à voir avec d'autres commerces où on vous donne un catalogue ou vous renvoit carrément sur Internet (Décathlon). Tous les commerçants ne sont pas dans le cas, heureusement. Nous sommes heureux de notre choix.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : 30 mars 2018

Première sortie, 28 km Melen - Bolland - Herve - Melen. Assez vallonné avec quelques côtes bien choisies. Nous rentrons enchantés.

En chiffres, l'énergie restante est supérieur à la quantité consommée, soit plus de 60 km d'autonomie probable. Nicole a dépensé un peu moins que moi, 20 kg de différence l'expliquent même si elle a roulé beaucoup sur un mode d'assistance plus élevé que moi. 3 barres sur 5 restants pour moi 4 pour Nicole.

Côté assistance, elle ne se sent pas "physiquement" sur les modes inférieurs mais lorsqu'on roule côte à côte et que l'on change de mode la différence de vitesse est instantanément perceptible. Avec le vent de face l'avancement se fait sans effort et les côtes les plus fortes sont avalées sans forcer en mode "Turbo" en 1è ou 2è vitesse pour Nicole, en mode "sport" en 3è - 4è  pour moi. La frustration vient de la coupure -réglementaire- de l'assistance au-delà de 25 km/h qui rend difficile de rouler plus vite en croisière mais cette vitesse est rarement maintenue en balade avec des vélos "secs" donc...

En résumé, cette première sortie de 28 km vallonnée sur routes et chemins s'est terminée sans la moindre fatigue. Le confort des selles est correct ce qui nous laisse entrevoir sans crainte des sorties à la journée de 40-50 km. Ajoutons qu'avec 6 à 8°C et un vent assez fort cette balade s'est faire dans des conditions un peu rudes et par lesquelles une vitesse de 15 à 20 km/h est suffisante car le vent de la course est déjà bien sensible.

Je ne recharge pas de suite les batteries je vais essayer de voir l'autonomie réelle.

 

Edit : 7 avril 2018

Aujourd'hui après une sortie à deux d'une quinzaine de km, je suis reparti avec l'intention de vider complètement la batterie. J'ai pris des chemins de vtt et monté des pentes que je croyais difficiles... (durs souvenirs de l'époque où nous passions par là en VTT intensif). En fait dans les pentes les plus fortes en mode "Turbo" cela allait trop vite pour éviter les trous et flaques de boue. J'ai utilisé le mode "sport" et tout s'est passé à merveille. En tout quinze km dont les 5 derniers "à la pédale" !

Désireux d'aller jusqu'au bout de la décharge j'ai roulé jusqu'à ce que tout se coupe. En fait, la poussée reste constante jusqu'au point zéro puis c'est comme si on heurtait un talus. Il faut alors descendre les rapports pour rentrer comme avec un vélo normal... de 21 kgs. Mais ça roule très bien, j'ai même dépassé un autre VTTiste qui m'a lancé : C'est facile, avec un moteur ! sans savoir que mon moteur était juste un âne mort  :-)

Je connais donc mon autonomie en usage "normal" (pour nous). Elle est de 72 km parcourus - les 5 "à la pédale". environs 67 km. Largement suffisant et sans crainte pour n'importe quelle sortie à deux.

Temps de recharge total un peu moins de 6 heures.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Un mot sur le chariot de selle c'est la première fois que j'en vois un pareil. Juste génial : les deux vis de blocage permettent un réglage fin en continu. Bien ça !

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Amusant de voir ce petit pignon remplaçant les plateaux d'un VTT sec, qui tourne plus vite que les pédales. Les pignons du dérailleur étant classiques il fallait bien qu'une démultiplication avant se cache quelque part.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Nouvelle sortie le 13/04 : 22 km. Tout ok !

A noter à propos de cette vidéo que la caméra était fixée, dans son boitier étanche, de manière rigide sur le guidon. Les bruits et vibrations provenant du cadre sont amplifiés de manière significative alors que les autres sons environnants sont étouffés. C'est pourquoi on entend aussi fort le moteur et les changements de vitesse. Même le roulement des pneus et les freinages sont audibles. C'est étonnant mais intéressant au final. Quant aux vibrations dues au terrain elles sont plutôt bien maîtrisées par le stabilisateur d'images. Hélas Youtube bride fortement la qualité finale.

Edit : 19 avril 2018

Sortie VTT ce jour sur des parcours que je fréquentais assidument il y a encore 10 ans. Malheureusement, si ma technique de pilotage VTT/Trial est encore présente, l'équipement du Conway que j'ai choisi (un autre modèle plus VTT est au catalogue avec pneus plus gros et fourche renforcée)  n'est pas adapté à cet usage. Dans une zone faite de grosses roches saillantes mon pneu arrière a éclaté et j'ai été bon pour démonter et remplacer la chambre à air, heureux d'avoir emporté tout un fourbi d'outillage avec moi. Le retour fut moins "à risque".

32 km, autonomie résiduelle 10 à 25 km selon niveau d'assistance.

Edit : 27 avril 2018

Edit : 25 mai 2018

Balade de 42 km sous le soleil. quelques côtes bien choisies -et, donc, des descentes en rapport- avec remontée par Forêt. Temps de route : 2 heures. soit 20 km/h + de moyenne pour un vélo "limité" à 25 km/h c'est plutôt pas mal non ? (sur le plat et dans les descentes, la vitesse n'est bien sûr pas limitée mais la facilité en montée fait qu'on tourne toujours moyennant un effort finalement assez faible aux alentours de 20 km/h. Un régal !

Autonomie restant indiquée : 8 km en mode "sport" mais en fait il restait 2 barres sur les 5 à l'indicateur. D'ailleurs la valeur indiquée en autonomie est totalement aléatoire sur des terrains variés. Exemple : au pied de la montée de la course de côte de Fléron j'avais 24 km d'autonomie indiquée. Au sommet (2 km plus loin) il restait ... 11 km ! Et arrivé à Olne je lisais encore 16 km (mode "Tour"). A qui se fier ?

Edit : Juin 2018

Retour de nos premières vacances avec les nouveaux vélos. Nous avons parcouru plus de 150 km en quelques jours autour du lac du Der d'abord : 39 km en partie sous le soleil mais aussi en subissant une averse quasi tropicale et des bourrasques de vent. Ensuite une expérience amusante dans le Puy de Dome où nous avons monté le Col de Ceyssat en dépassant puis lâchant sans même nous en rendre compte un cyclo "de course" au couleurs chatoyantes que nous avons croisé en redescendant après une pause au sommet. Il rampait, décomposé sur son vélo qui paraissait en plomb alors que nous n'avions même pas transpiré. Etonnant non ? Amusant en tout cas.

Le montage sur le timon de la nouvelle caravane est correct pas trop de poids (batteries démontées). Par contre avec le porte-vélos sur l'attache de remorque de l'auto il ne faut pas oublier de retirer les batteries car le poids devient excessif et j'ai eu un petit problème de fixations qui se laissent aller. A surveiller.

Au retour, batteries rechargées à bloc, j'ai comparé les autonomies affichées en mode "TOUR" (même constatation sur les autres modes) sur les deux vélos : 71 km pour moi contre 98 pour Nicole. Bizarre. En intervertissant les batteries : mêmes valeurs. J'en déduis que l'ordinateur tient compte des "consommations" normales de chaque utilisateur au fil du temps. Je pense que pour moi une batterie de 500 Wh aurait été un meilleur choix mais jamais encore je ne suis tombé en rade donc. . . Rien de mal fait !

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : Sept. 2018

Comme toujours avec les cadres atypiques le chargement sur un porte-vélos demande réflexion si on veut que l'ensemble ressemble à quelque-chose. Ici je n'ai trouvé que ça comme solution : le bras porteur passe entre les rayons de la roue AR. Et ça marche ! Mais il faut bien penser à déposer les batteries car 10 kg en plus sur un pauvre porte prévu pour deux vélos ordinaires ça commence à faire beaucoup.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : déc. 2018

Après une nouvelle sortie automnale (45 km) au cours de laquelle je suis rentré avec ... 7 épines dans les pneus j'ai décidé de changer ces gommes clairement pas faites pour mon usage et les remplacer par du plus costaud et plus large : 1.75 au lieu de 1.60 toujours en 28" (700). Pas idéal en VTT mais à l'usage ça fonctionne pas trop mal avec une bande centrale de roulement continue et un peu plus de souplesse, donc "confort" en prime.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : 22 déc. 2018

Sortie test avec les nouveaux pneus, pas mal du tout mais encore trop durs (4.5 kg contre 5.5 avec les Schwalbe 1.60 sinon ça pince sur les pierres) sur les cailloux et racines boueuses en forte montée, ça glisse !

De toute façon je n'ai plus la force pour passer certaines des montées choisies même en "Turbo" là où je passais en VTT il y a ... quelques années encore. Mais ces 30 km ont vidé la batterie à 90+%, c'est dire si je n'ai pas choisi l'itinéraire touristique.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit. 27 mars 2019

Nous poursuivons notre petit bonhomme de chemin. Si les vélos ne sont pas trop sortis en hiver ils ont quand-même un peu roulé dès que le temps le permettait.

Temps maintenant d'un récap après une année passée avec ces vélos : 1000 km pour le mien, plus de 400 pour Nicole. Rares sont les personnes de près de 70 ans qui peuvent prétendre rouler autant à vélo, c'est donc la preuve évidente que cette assistance électrique rouvre des portes que nous croyions définitivement fermées car nous n'hésitons jamais devant une côte même la plus raide (18% quasiment sans effort).

Je dirais que dans le choix d'un VAE le choix du modèle au départ est primordial. Une trapanelle qui fait peur ou inconfortable c'est rédhibitoire mais si le confort est suffisant et qu'on s'y sent à l'aire, un cycliste même vieillissant s'assure des sorties grandioses, des découvertes de coins splendides sans effort. Un régal ! Bien sûr tout a un prix mais payer la moitié pour le laisser dans le garage . . .

Mécaniquement peu à redire, Conway demande à 300 km un passage (gratuit) en concession pour un check et éventuelle remise à niveau de l'ordinateur de bord.

A part ça, j'ai graissé les chaînes et changé mes pneus pour les raisons décrites plus haut mais même les plaquettes de freins sont comme neuves (pourtant fortement sollicitées chez moi vu mon poids et les gros freinages en descente si je roule avec Nicole qui est ... TRES prudente).

La peinture est solide, peu d'éclats à ce jour. Câbles et durits sont parfaits.

Les batteries (conservées au chaud à moitié chargées pour l'hiver) sont toujours à 100% d'efficacité mais définitivement je pense que j'aurais dû choisir une 500 Wh pour mon usage mais la différence de prix m'a mal guidé. Idem pour le cadre plus VTC que VTT.

Seul réel bémol, la béquille fixée à l'arrière du bras de roue. Cet emplacement est parfait pour la stabilité du vélo à l'arrêt mais les chocs en terrain accidenté la desserrent très souvent. Même la LoctTite ne peut empêcher les vis de se desserrer.

Voilà pour la première année d'usage. La seconde est en cours. A suivre donc !

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : 1 juin 2019

PANNE ! Aujourd'hui je prends mon vélo pour aller faire une course et il m'indique aussitôt "Error 503"... Plus d'assistance ou très peu et de manière intermittente, compteur de vitesse à zéro. Ca commence bien, d'autant plus que nous sommes samedi et que mardi nous partons en vacances ! Un coup de fil chez le vendeur Henket cycles qui me dit de l'amener, il regardera immédiatement. Ce qui fut fait. Après effacement du code erreur et mise à jour du logiciel il apparaît que le problème subsiste, un capteur de vitesse semble en cause. Voilà mon vélo en pension jusque lundi. Espérons que le docteur le guérira d'ici-là !

Edit : 1 juillet 2019

C'était bien un capteur défectueux. Comme toute machine électronique un défaut invisible peut se présenter. Il a été remplacé (produit Bosch et non imputable à Conway, tout réparateur distribuant des VAE équipés en Bosch peut réparer) et . . . Nos vacances dans les Cévennes se sont bien passées mais la météo peu engageante a limité nos exploits à une seule sortie de 40 km sur les Causses. 

A suivre.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : 28 juillet 2019

Nouvelle sortie -plus fructueuse- en Baie de Somme cette fois, où de très agréables itinéraires cyclables sont magnifiquement documentés et balisés. Trois sorties d'une quarantaine de km chacune. Ici le terrain est relativement plat mais le vent peut souffler assez fort. L'assistance électrique est donc bien agréable et, en plus, la consommation est limitée. A chaque sortie une seule barre sur les 5 de nos indicateurs s'était effacée. Même si la seconde était sur le point de s’éteindre cela nous laissait encore au moins 50 km de bons. A noter que, comme toujours, Nicole utilise la même quantité d'énergie que moi en roulant avec un niveau d'assistance en plus (mais "quelques" kilos en moins. . .).

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Nouvel incident mineur à signaler : lors de la première de ces sorties mon dérailleur devenait capricieux et les vitesses passaient mal, parfois deux par deux parfois pas du tout . . . Zut alors !

Un bon rinçage au WD40 puis graissage dérailleur-chaîne plus tard tout était rentré dans l'ordre. Il faut dire que ces vélos sont transportés sur le timon et sur le pare-chocs de la caravane et, pendant nos voyages, dorment souvent dehors. Vu la quantité de pluie que nous avons rencontré ces derniers temps un minimum d'entretien est requis. Les accessoires n'ont, jusqu'à présent, subi aucun outrage particulier, pas de rouille en vue. Plutôt positif tout ça.

Le vendeur m'avait d'ailleurs conseillé pour le transport, outre de retirer les batteries, de protéger les broches électriques des vélos sous un plastique ce que j'ai bien entendu fait aussitôt. Bonne idée.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit : 10 avril 2020  :  1.500 km

Après une courte balade à deux avant-hier, je suis allé prendre l'air en solo hier après-midi. Batterie chargée à bloc, soleil et peu de vent. C'est parti !

En cette période de confinement il convient de bien choisir ses itinéraires et surtout d'éviter les zones faciles d'accès où les gens s'agglutinent dans l’indifférence totale. Heureusement chez nous c'est pure campagne donc ce ne sont pas les jolis endroits de promenade qui manquent. En plus, ça sent le purin donc les citadins ne viennent pas. Ils préfèrent sans doute les gaz d'échappement.

Le foulard me sert autant pour me protéger de ce fichu virus que pour tenir mon cou à l'abri des courants d'air et écarter de ma bouche les insectes rencontrés en chemin.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Vous ai-je dit que j'étais un grand chanceux ?

Arrivé à la maison après 55 km de balade un peu poussée et vallonnée mon compteur indiquait 0 km d'autonomie résiduelle. Ça c'est viser juste !

Mais aussi, un pssssst  a attiré mon attention : l'épine qui était dans mon pneu depuis au moins 40 km venait de percer la chambre à air. En 30 secondes le pneu était dégonflé. Ouf.

Pneu réparé, batterie chargée. Prêt !

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Mai 2020 :

Confinement et temps estival aidant nous multiplions les sorties. Avec Nicole c'est généralement 30 à 40 km. Nous avons la chance d'être dans une superbe région, très adaptée à ces balades bucoliques et nous ne nous en privons pas. Comme toujours ma "consommation" est supérieure à celle de Nicole alors que je roule toujours avec 1 voire 2 crans d'assistance en moins. Le poids est et sera toujours l'ennemi.

Je veux aujourd'hui relever un défaut avec lequel je compose depuis le début mais que je m'aperçois n'avoir encore jamais mentionné : Le petit tableau d'affichage / commande au guidon n'est pas totalement étanche et après une grosse averse sur la route du retour de vacances (les vélos sont posés sur le timon de la caravane) de la condensation s'est formée à l'intérieur de l'appareil. Il faudra impérativement qu'à l'avenir je le protège de la pluie pendant le transport. C'est vraiment regrettable car s'il avait été démontable le problème ne se serait pas posé (mais remplacé par le risque de vol . . .  Rien n'est parfait !)

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

MàJ : 30 juillet 2020

La roue tourne, lentement mais sûrement. Nicole avait ce matin 1001 km au compteur auxquels il faut désormais ajouter les 43 de notre balade du jour.

Pas de vacances exotiques cette année COVID-19 oblige mais nous ne nous privons pas de sillonner notre magnifique campagne, toujours avec autant de plaisir aidés en cela par nos fidèles bécanes qui vieillissent plutôt pas mal du tout ! J'ai huilé les chaînes quelques rares fois et changé les plaquettes avant du mien plus par précaution que par nécessité. J'ai aussi réglé d'un cran ou deux les dérailleurs et ... C'est tout ! La transmission ne tiendra probablement plus des années mais rien d'anormal quant à la peinture, les soudures, les roues et accessoires : RAS, tout est comme neuf malgré le peu d'entretien et de soins que je leur accorde. Les batteries tiennent encore parfaitement la charge et au retour de nos 30 ou 40 km de sorties il nous reste généralement 2 des 5 barres sur l'indicateur. Seul et en plus intensif je crois pouvoir compter sur 55 - 60 km maxi mais avec des batteries de 400 Wh, une 500 était dispo en option et je crois que de nos jours les puissances sont encore plus importantes donc aucun souci pour cela non plus.

2 ans+ après notre achat nous ne pouvons que nous féliciter de cet investissement certes onéreux mais au combien agréable.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit. avril 2022

Le temps passe... Et nos vélos continuent leur petit bonhomme de chemin. Nous en sommes à présent à +/- 1800 km pour celui de Nicole et près de 3000 pour le mien.

J'avais des problèmes de frein avec le mien, une bulle d'air dans le circuit semble-t-il ce qui faisait que la poignée venait contre le guidon. j'avais changé les plaquettes et mis le réglage au max mais plus rien n'y faisait.

J'ai donc amené les deux bécanes au garage où nous les avons achetés car nous étions 100% satisfaits du service. Hélas cette fois nous sommes tombés sur des "commerçants nouvelle génération". Nous nous sommes retrouvés avec une note de 300+ € avec remplacement total des transmissions sur les deux vélos (1700 km d'espérance de vie pour une transmission sur le vélo d'une dame de 70 ans ? Ca sent l'arnaque !). Bref, très déçus, nous nous posons des questions pour l'avenir.

Sans toutefois remettre en doute notre choix de vélos à assistance car, et c'est là l'essentiel, nous prenons toujours autant de plaisir à aller nous balader pour des sortie de 30 ou 40 km sans entraînement, à la sortie de cet hiver/printemps/automne pourri. Les batteries fournissent toujours leur plein potentiel.

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Edit 14 mai 2022

Sortie solo aujourd'hui avec en vue de tester l'autonomie de la batterie et des pattes du gars.

61 km au final avec 3 restants. Environs 3h de balade pour 7 h pour recharger  ;-)

Un peu juste mais jolie balade quand-même (23 km/h de moyenne dont quelques montées bien sérieuses. 10+ km de chemins de campagne, le reste routes.
Micheroux - Herve - Bruyères - Manaihant - Hodimont - Andrimont - Renoupré - Dolhain - Henri-Chapelle - Battice - Micheroux.
Donc quasiment pas de perte d'autonomie en 3200 km. Bon ça ! Avec en prime un DC-3 (PH-PBA) qui me survole à très basse altitude. Un régal.
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

22 juillet 2022

Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se
Nouveaux vélos : Conway eCS-200 se

Archives

À propos

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.