Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.

17 Mar

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Publié par Eddy & Nicole TRILLET-SAUBAIN  - Catégories :  #Photographie

Vu l'ampleur inattendue prise par ce sujet j'ai décidé de diviser mes propos en deux ères distinctes. Voici la seconde, consacrée aux appareils n'utilisant plus de pellicule argentique. Exit la chimie, bienvenue à l'électronique. (même si elle était déjà de plus en plus présente sur les appareils argentiques modernes mais uniquement à titre d'assistant à la prise de vue. Ici les capteurs sont aussi électroniques.)

Révolution car depuis l'arrivée d'ordinateurs personnels le stockage des images ne pose plus de problème, les coûts de la photo "familiale" baissent drastiquement et les capteurs se font très rapidement aussi performants que les films argentiques qu'ils vont faire disparaître définitivement. (presque définitivement en fait. Car comme pour les CD qui voient les amateurs de disques vinyle faire de la résistance certains adeptes de l'argentique s'accrochent encore à ce support.)

Personnellement c'est il y a plus de 15 ans que j'ai pris mes premières images numériques avec un appareil que nous avions acheté pour le boulot. (il avait échoué dans mon bureau, va savoir pourquoi ! :-)

Le capteur faisait moins d'un mégapixel mais déjà les clichés étaient acceptables et, les logiciels grand public de retouche d'images apparaissant, l'évolution était inéluctable.

Malheureusement de cet appareil je n'ai plus de traces, ni même sa marque ou son modèle.

-  -  -     O     -  -  -

Mais bien avant ça le numérique avait investi le monde de la vidéo. VHS de salon puis pour les cameras portables. L'image était recueillie par un capteur digital et stockée sur bande magnétique. Plusieurs formats existaient. J'ai choisi le plus performant de l'époque, le Hi8. Selon la longueur de la bande contenue, les cassettes un peu plus grandes que des K7 audio permettaient d'enregistrer de 30 à 120 minutes avec son stéréo.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

En 1990 nous avons pour notre plus grand malheur fait l'acquisition de ce qui à l'époque était considéré comme le sommet en matière de vidéo pour particuliers : une SONY Handycam CCD-V700E.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Ce standard Hi8 n'était pas au point et en plus, Sony Belgium ayant un monopole se comportait de manière absolument scandaleuse en matière d'après-vente, auquel tous les clients avaient recours à de très nombreuses reprises. Je n'hésite pas à l'écrire, persiste et signe : Sony Belgium est un ramassis d'escrocs et depuis cette date plus aucun produit de cette firme n'est entré chez moi. Même citer ce nom me pèse, sauf pour en dire tout le mal que j'en pense.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Sur papier, cette caméra devait être l'arme absolue avec un beau zoom et des performances hors du commun même par extrêmement faible luminosité. Malheureusement les bandes magnétiques étaient très minces et l'électricité statique faisait des ravages quant au bon défilement de la bande sur les têtes de lecture/enregistrement. De plus, le guidage devait être extrêmement fin ... et ne l'était pas. Visionner des films Hi8 ne procurait aucun plaisir, l'image n'étant jamais stable ni exempte de bandes parasites défilant en permanence.

Après moins de trois ans de galère et de très nombreux et longs retours au SAV qu'ils exigeaient payants (les commerçants qui m'ont vendu l'appareil en furent pour leurs frais car je n'ai jamais accepté de payer des réparations non probantes) je me suis résolu, d'un grand coup de pied (ceci n'est pas une image mais la réalité) envoyer ce matériel qui m'avait coûté près de 100.000 francs de l'époque croupir au fond d'une armoire. (une petite bagnole neuve coûtait moins de 200.000 à l'époque !)

On n'était pourtant pas encore dans l'ère du Made in china.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

2001, j'entre de plein-pied dans l'ère de la photo digitale avec ce CANON Ixus V, le premier premier digital compact de la marque. C'est un appareil doté d'un zoom 2x (5.4-10.8 soit 35-70 en équivalent 24x36) avec visée optique directe.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

J'ai immédiatement été séduit par ce tout petit boitier ayant (à l'épaisseur près) exactement la taille d'une carte de crédit. Il tenait facilement en poche et était toujours prêt pour prendre des photos lumineuses et contrastées à souhait. Evidemment son zoom était limité mais le logiciel fourni permettait la combinaison panoramique de plusieurs photos ce qui compensait la petitesse de son grand-angle pour les paysages. J'ai pris des milliers de photos avec ce Canon puis l'ai donné à Carole qui l'a utilisé à son tour pendant des années. Il est toujours en parfait état de fonctionnement 14 ans après. Son capteur 2.1Mp est largement dépassé mais en revoyant mes images de l'époque je ne trouve pas que le progrès soit vraiment en rapport avec l'augmentation spectaculaire de sensibilité des capteurs (16 Mp, jusque 24 Mp sur les modèles grand-public 2014). Juste que pour les agrandissements on atteint vite les limites de la pixélisation.

-  -  -     O     -  -  -

Toujours dans les années 2000 Carole avait acheté ce CANON PowerShot A300. C'est un 3.2 MegaPixels monofocale 5mm. (soit +/- 32 mm en 24x36)

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Made in China. Un modèle plastique bon marché. Assurément pas un mauvais équipement mais limité en possibilités. On en a pour son argent.

-  -  -     O     -  -  -

Heureux des prestations de mon Ixus V mais manquant cruellement d'un zoom performant et au vu des progrès réalisés par les capteurs j'ai craqué, vers 2007 pour un CANON PowerShot S3iS.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

C'est un "bridge", sorte d'hybride entre le reflex à objectifs interchangeable et le pocket à zoom intégré. Il a donc un zoom (12 x !) 6-72 mm. soit 39-460 non amovible.

Son capteur, une bête à l'époque, fait 6.0 Mp. Un flash est intégré dans la coiffe. Prise en main et ergonomie parfaites. Fonction vidéo stéréo, zoom motorisé, satbilisateur d'image, écran de visualisation orientable, autofocus débrayable etc etc. Que demander d'autre ? Il a la plupart des possibilités créatives et de réglages manuels des bons reflex tout en étant sensiblement plus compact que ceux-ci sans cependant atteindre le niveau de miniaturisation des pocket.

 

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Plus encombrant, plus lourd aussi, malgré son boitier en plastique armé. Pour un baroudeur ce n'est pas encore l'idéal mais les milliers de photos prises ne m'inspirent aucun regret et sa solidité lui a permis d'encaisser sans rechigner les nombreux mauvais coups que je lui ai infligés.

Lui aussi, bien qu'entré au musée, est encore en parfait état de fonctionnement.

-  -  -     O     -  -  -

Car en quelques années les capteurs continuaient à faire des progrès et en même temps les pocket montaient en performances. PANASONIC a sorti le DMC série TZ. C'est un compact haut de gamme décliné en de très nombreuses variantes plus ou moins richement dotées de fonctions créatives.

Le mien, PANASONIC Lumix DMC-TZ6 était plutôt au milieu de la hiérarchie (€ 330+ quand même). doté d'un zoom 25-300 (12x) et d'un capteur 10 Mp il faisait l'unanimité chez les utilisateurs. Et c'était vraiment une machine très perfomante dans un boitier pourtant si compact.

Bien sûr les visées sont stabilisées (avec un tel zoom impossible de s'en passer) et la vidéo est stéréo HD, le zoom opérable en filmant etc etc. Je ne parle jamais du zoom numérique, qui théoriquement pernettrait de photographier un cheveu sur la lune car c'est pur pipeau, simple argument pour mettre sur les catalogues. A oublier définitivement. D'ailleurs je ne l'active jamais sur mes appareils.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Malheureusement une fausse manoeuvre m'a obligé à remplacer cet appareil : en le reposant dans le bac de rangement de la voiture j'ai malencontreusement déclenché l'ouverture de l'objectif et déposé l'appareil sur des pièces de monnaie qui se sont empressées de rayer l'objectif. Cela a provoqué une tache plus sombre sur les photos, en plein ciel pour les paysages. Je corrigeais ce défaut an retouchant mes clichés ou prenais mes photos de paysage en mettant l'appareil tête en bas ce qui noyait le défaut dans la partie sol du paysage mais j'ai du me résoudre à en changer.

Carole utilise encore ce boitier aujourd'hui, à sa plus grande satisfaction. L'usage qu'elle en fait est moins affecté par la tache dans la moitié supérieure de l'image. (puis, papa retouche ce qu'il faut  :-)

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Panasonic n'avait pas attendu pour faire évoluer sa série TZ et comme j'étais pleinement staisfait du 6 j'ai opté en 2011 pour son remplaçant le PANASONIC Lumix DMC-TZ18. Extérieurement peu de différences avec le TZ6.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

LE TZ18 a les évolutions normales quand on remplace un modèle : zoom 16x (24-384) et capteur 14 Mp. Le digne héritier du TZ6. Tout en mieux !

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Hélas rien n'est parfait en ce bas monde. Cet appareil n'a pas résisté à la poussière. J'avais eu beau le transporter dans une housse ou directement dans mes poches, très rapidement des taches sont apparues sur mes clichés, ressemblant à celle connue avec le TZ6 mais pour une autre raison. Et elles se sont multipliées jusqu'à devenir ingérables. On me demandait plus de 100€ pour dépoussiérer le capteur sans garantie de résultat. Exit donc le Pana.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Avant d'en terminer avec les deux appareils que j'utilise actuellement, juste un mot à propos de ces smartphones qui font tout, ou presque, à moitié ... ou pas. A partir du moment où on a dans sa poche un téléphone qui peut aussi prendre des photos on a tendance à ne plus emporter son boitier partout vu qu'on a toujours une bouée de sauvetage.

Ave mon premier "téléphotophone", ce NOKIA 6085 inutile d'attendre des miracles, avec 0.3 Mp les photos sont juste anecdotiques.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Avec les deux SAMSUNG Galaxy de 2 ou 3 Mp (que j'ai perdus tous deux à quelques mois d'intervalle), le résultat était un peu meilleur. Quelques photos prises en dépannage méritaient d'être conservées.

Actuellement j'utilise un ACER Liquid dont la camera est nettement plus performante. Toujours pas de zoom optique mais par temps clair je n'hésite pas à l'utiliser comme bloc note photographique.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique


Il me reste maintenant à parler de ceux qui m'accompagnent quotidiennement depuis quleques mois et pour très longtemps j'espère. Ayant acheté l'appareil reflex le plus performant que j'aie jamais possédé, avec lequel je clôturerai ce sujet, je me devais de l'accompagner de ce sempiternel bloc note de poche. Je ne voulais pas dépenser beaucoup d'argent pour lui car le budget photo a bien explosé en 2013 donc : on se calme ! Comme toujours j'ai passé plusieurs jours à consulter le Web et les catalogues pour finalement opter pour le CANON PowerShot A4000 iS. Pour moins de 100 € je ne regrette pas mon achat. C'est un compact 16 Mp à zoom 8x avec plein d'options et de réglages souvent uriles pour des photos un peu originales ou dans des conditions difficiles. Il filme aussi en HD stéréo et l'image est stabilisée.

Le défaut que je lui trouverais est que le zoom n'est pas actif quand on filme en vidéo mais aussi que la mise au point autofocus est très lente en vidéo panoramique. Ne pas oublier non plus de désactiver le stabilisateur d'images pour filmer en vidéo sans quoi l'image est victime de tressautements continuels, le stabilisateur se focalisant sur un sujet puis sur un autre et ainsi de suite lors de tout travelling. Ce défaut vaut pour toute vidéo stabilisée.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Le gros morceau de l'affaire, le voici. Acheté en 2013 au moment où son successeur le D5200 arrivait (mais à un prix hors de mon budget !) ce NIKON D5100 était muni en option d'un zoom Nikon 18-105 (soit 27-157 en langage 24x36) ce qui me semble être l'idéal pour 90% des besoins d'un phoytographe amateur.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Ce 16 Mp au capteur APS de grande taille (seuls les appareils professionnels sont dotés de capteurs de plus grande surface encore) donne des images comme jamais je n'en avais obtenu au paravant. Il est évidemment doté de toutes les fonctions dont un photographe peut rêver et même bien davantage car son mode d'emploi de 500 pages et ses très nombreux menus de réglage regorgent d'options dont il est parfaitement impossible de se souvenir si on ne les utilise qu'occasionnellement. Par contre, celles auxquelles on recourt habituellement sont bien présentes et finalement simples d'emploi.

En 2014 les appareils de qualité sont munis d'un capteur 24 Mp et on parle même de plus de 40 Mp pour certains. La course ne va évidemment pas s'arrêter là mais quels sont les besoins réels d'un photographe amateur comme moi ? Je doute que stocker des milliers de clichés de plusieurs dizaines de mégapixels soit réellement intéressant. Quant à "zoomer" numériquement en recadrant les photos c'est bien mais dans une certaine limite car la qualité de l'optique sera toujours un frein à la qualité du résultat. Ajoutons qu'en Belgique, l'atmosphère est rarement suffisamment claire pour obtenir des photos dopées contrastées à souhait. 16 Mp sont largement suffisants même si je sais déjà que mon prochain boitier sera encore plus performant.

Ouvert à 1:3.5 ce zoom n'est pas des plus lumineux mais le capteur permet des prises de vue au 2000è de sec. à 105 par temps couvert ce qui est largement suffisant pour obtenir une belle image nette et contrastée.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Si j'ai acheté ce NIKON D5100 c'est avec l'idée d'y adjoindre un puissant téléobjectif pour la photo animalière mais aussi les compétitions mécaniques et meetings aériens. Tenant compte de mes moyens quand même limités mais ne voulant plus refaire l'erreur du bas prix j'ai opté pour la seule offre valable sous les 1000 € (quand-même le double du prix du boitier Nikon !) : un SIGMA DG 120-400.  En équivalent 24x36 cela donne 180-600. L'ouverture est de 1:4.5 ce qui est très respectable -pour le prix encore une fois !- avec une lentille frontale de 77 mm. Au coucher du soleil la prise de vue en focale maxi est encore possible en prenant appui, grâce au stabilisateur d'image et à des sensibilités ASA très étendues, jusque 3200 ASA pour rester dans l'acceptable.

A noter que tant l'AF que les stabilisateurs sont débrayables. Car il y a un stabilisateur vertical et un horizontal. Pour suivre un sujet en mouvement il est donc possible de débrayer la stabilisation horizontale ou verticale seulement et ainsi éviter les soubresauts si caractéristiques des vidéos stabilisées.

L'appareil permet la mise au point AF sur un point (à choisir), une zone ou encore des dizaines de points qui s'éclairent dans le viseur lorsque le sujet est verrouillé par le système. C'est parfait pour n'importe quel type de photographie mais très compliqué à utiliser au quotidien. Moi qui prends 99,9 % de mes photos à la sauvette c'est souvent en full auto que je déclenche.

J'avais ouvert un sujet sur cet objectif lorsque je l'ai acheté,c'est ici  :   

http://tribain-a-lifetime.over-blog.com/tmp

Shots SIGMA au 400.

J'ajoute la dernière prise aujourd'hui : +/- 6 mètres de distance, autofocus spot et satbilistaeurs on. Photo non retouchée, juste recadrée env 1/4 surface.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Quelques liens avec des articles techniques et tests de ces matériels :

Capteurs numériques   http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/taille-capteurs-photo-a790.html

Nikon D5100         http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/nikon-d5100-p11058/test.html#test-complet

SIGMA 120-400                 http://apprendre-la-photo.fr/test-sigma-120-400mm-f4-5-5-6/

 

Edit : juillet 2020

Depuis janvier 2020 le Sigma 120-400 a été remplacé dans mon sac par un Nikkor 200-500 dont je parle par ailleurs ici : http://tribain-a-lifetime.over-blog.com/tmp

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il y avait longtemps !  Mon CANON Powershot A4000iS ayant quelques difficultés à rester allumé (se coupe après une minute sous tension) et les SAV CANON ne valant pas mieux que les autres marques, je viens d'acquérir un nouveau compact, un CANON PowerShot SX610 HS.

C'est un boitier plus récent et donc plus performant que le 4000iS sans être du haut de gamme comme l'étaient mes Panasonic Lumix. Et donc moins onéreux puisque, en promotion aujourd'hui je l'ai payé 149 € (prix courant environs 210 €).

Il est doté d'un capteur 20.2 mégapixels et d'un zoom assez puissant de 18x couvrant l'équivalent 35mm de 25 à 450mm f/3.8-6.9

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Comparé au A4000iS il est un poil plus volumineux malgré un zoom 18x plutôt que 8x.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Evidemment, il fallait s'en douter ! La batterie n'est pas compatible avec les anciennes. Elle a grosso-modo les mêmes dimensions mais les contacts sont situés différemment. Cela impose un nouveau chargeur et, éventuellement, l'achat d'une batterie supplémentaire.

Petitc onsolation cependant, la nouvelle batterie fait 1060mAh contre 680mAh pour les anciennes. De quoi voir venir.

Les prises mini-USB et HDMI sont présentes ainsi qu'une connexion WiFi (ce que je déteste mais il faut vivre avec son temps...)

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Le temps de le déballer et de charger la batterie, j'ai pris quelques clichés tests dont voici les résultats bruts. Je dois avouer que pour le prix je ne me sens pas lésé au vu des résultats. Assez étonnament même le zoom numérique complémentaire, généralement totalement inutilisable s'avère ici convenable. En 36x mais même en 72x. Comme quoi...

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

La macro vaut ce qu'elle vaut : je n'ai pas encore tout compris sur la mise au point dans cette fonction mais l'image est correcte.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

A moins d'un mètre de distance la mise au point est possible à toutes les focales, c'est assez bluffant. (images non retouchées)

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : juil. 2020

Aujourd'hui encore ce petit pocket me rend d'énormes services, transballotté qu'il est de la poche de mon jeans à la boîte à gants/shaker de la moto, accroché à un piquet de clôture pour des vidéos de terrain et que sais-je encore. Un véritable baroudeur infatigable. Assurément le meilleur rapport qualité-prix  que j'aie connu à ce jour.

Mise à jour du 8 mai 2017

Aujourd'hui le facteur m'a livré un objectif que je regardais depuis bien longtemps mais que j'hésitais à acheter à cause de sa pauvreté technique. Les test que je lisais étaient plutôt positifs quant à la qualité optique mais un 500mm (750 en 35mm) sans stabilisation et une ouverture fixe à f:6,3 ne laissent pas prévoir une facilité d'emploi exceptionnelle. Soit mais dans les années '60-'70 je n'avais rien de tout ça et je photographiais donc je me suis lancé. Pour moins de 200€ le risque est raisonnable.

Voici donc le SAMYANG 500mm f:6,3

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

10 cm de diamètre, moins de 12 de long. Il est donc compact et très léger en regard de l'enclume Sigma 120/400 que j'utilise par ailleurs. Cela ne l'empêche de déborder du boitier.

Une bague adaptatrice pour Nikon vient se visser sur l'objectif.

Aucun automatisme n'est disponible, il faut donc jouer en full manuel sur la vitesse d'obturation et éventuellement sur la sensibilité ISO pour obtenir une image correctement exposée. La mise au point est plus délicate car très sensible et l'oculaire de mon NIKON D5100 n'est pas d'une finesse à toute épreuve. Cependant les premières photos prises en vitesse par la fenêtre (fermée, donc à travers un double vitrage) me rassurent déjà un peu.

Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique

J'ai donc pris quelques photos malgré le triste ciel gris-sombre. La camionnette de la poste était encore dans la rue, preuve que je n'ai pas traîné à déballer le caillou ! On voit que la première mise au point a été ratée puisque c'est l'Alfa noire derrière qui est nette. La seconde image est prise pour comparaison au grand-angle avec non CANON SX610HS. La camionnette est à hauteur de la voiture noire derrière la rouge au bout de la rue. Plus tard j'ai repris une photo d'une autre camionnette (blanche) au même endroit. La netteté s'améliore !

La Mustang rouge est prise à +/- 6 mètres de distance, la souris Microsoft à 2m dans la pénombre (1/1000 s. 1600 ISO) . Les fleurs une dizaine de mètres.

Reste à le tester en situation avec une luminosité plus favorable. Pour ça il faudra attendre des jours meilleurs.

Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Sous un beau ciel ensoleillé, nouvelle volée de photos-tests. Encourageant !

(Mise à jour du 11 mai 2017)

Après quelques jours d'usage et plusieurs centaines de clichés de toutes sortes pris parfois juste pour voir je peux déjà tirer quelques enseignements concernant le fonctionnement de cet objectif et ils sont vraiment encourageants.

Tout d'abord, la pauvreté des fonctions est par ailleurs un avantage puisqu'il y n'y a que deux points à maîtriser : la luminosité et la netteté. (mon expérience vaut uniquement pour le Nikon D5100). Le boîtier ne reconnaît pas l'objectif, seul le mode entièrement manuel est opérationnel. Les seuls réglages accessibles sont ceux directement liés au boitier.

La luminosité se règle uniquement en jouant sur la vitesse d'obturation avec néanmoins une possibilité de changer la sensibilité ISO. Vu que l'usage de cet objectif se limitera à la photo en plein air par temps ensoleillé je trouve que entre 600 et 1000 ISO les images obtenues sont parfaitement exploitables et les vitesses possibles autour de 1/750è à 1/3000è sec. sont correctes pour la photographie animalière. En seulement deux ou trois clichés-tests ce réglage est effectué très rapidement.

Pour la mise au point de la netteté, j'ai trouvé une astuce qui ma foi donne d'assez bons résultats : je prends pour chaque cliché une rafale d'une seconde (env. 6 photos) tout en faisant légèrement tourner la bague de mise au point ce qui me donne au moins une image nette par rafale. Le tout petit problème est que je ne maîtrise pas parfaitement le moment de la prise de vue qui sera nette et donc l'attitude voulue du sujet en mouvement. Mais ça c'est à mon avis un problème secondaire au vu des résultats obtenus lors de ces quelques séances expérimentales.

A suivre...

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère NumériqueMes Appareils Photos : L'ère Numérique

Mise à jour  : Juillet 2020

Suite à l'achat d'un zoom Nikon 200-500 ce Samyang 500 n'avait plus de raison d'être dans mon sac photo. Je l'ai donc revendu. Ce fut une bonne expérience mais pas en concordance avec mes besoins de terrain réels.

http://tribain-a-lifetime.over-blog.com/tmp

 

--------------------------------------------------------------------------------------

Moins sérieusement ici, une autre acquisition récente, le Caniam 24-105

Edit : Octobre 2017

Début de cette année un nouvel équipement est venu rejoindre mes effectifs : une "Action Cam" SJCAM SJ5000X Elite. Ce genre de produit est connu sous le vocable de GoPro, la marque la plus réputée dans le domaine. La plus chère aussi.

Je n'avais pas besoin d'un équipement de top niveau car mon intention était juste d'immortaliser quelques balades à moto. Je ne voulais pas non plus un de ces machins à 25€ qui donne juste une image pisseuse, floue et saccadée. J'avais vu sur un forum moto le résultat d'un test qui me semblait concluant et j'ai donc fait l'acquisition pour 100€ (port compris) de cette SJCAM sur le site allemand d'une boutique en ligne chinoise : TOMTOP dont je n'ai qu'à me féliciter : 2 jours de délai de livraison et produit de qualité à prix d'ami... 

Au catalogue plusieurs versions de cette ActionCam sont disponibles selon leur niveau d'équipement, le haut de gamme étant celle-ci. Elle est fournie avec une série d'accessoires de fixation ainsi qu'un boitier étanche et plusieurs dos protecteurs et autocollants double-face de fixation en réserve. Rien à redire.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

J'ai aussitôt fait un test en situation. L'éclairement était idéal et les couleurs vives. On remarque le fonctionnement très marqué du gyroscope de stabilisation. On verra plus tard qu'il a ses limites mais pour la voiture c'est impeccable. 

Le boitier en plastique mesure 60 x 40 x 25 (33 objectif inclus)mm. pour quelques grammes à peine. Il dispose d'une mémoire interne anecdotique plus un slot pour carte micro-SD de 32 Go maxi (non fournie). Au dos, un écran de 5 cm de diagonale fournit toutes les informations utiles à l'usage.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

J'ai réalisé une patte de fixation sur le carénage de la moto et pratiqué une ouverture dans le boitier étanche pour pouvoir y raccorder le cordon USB d'alimentation électrique (la batterie a environ 30 min. d'autonomie).

La Honda Deauville 700 vibre beaucoup, surtout au ralenti et lors des relances à bas régime. Lorsque la cam est fixée sur la patte de carénage ces vibrations sont clairement visibles malgré la gyroscope stabilisateur La stabilisation électronique se traduit aussi par une perte de définition de l'image. A l'impossible nul n'est tenu.

Note : Le son est capté à travers le caisson étanche, donc caverneux voire complètement confus ce qui est normal dans ce cas. Lorsque le boitier est hors du caisson le son est parfaitement clair et audible.

Cam posée sur le casque l'image est plus stable hormis les mouvements de tête évidemment. La caméra étant fixe sur le casque, on voit très clairement les efforts faits par le gyroscope pour garder la stabilité, on voit le dôme du casque par moment alors qu'il devrait être immobile par rapport à l'objectif. Je n'ai pas encore fait de test sans le gyro.

Parmi les possibilités de cet appareil, outre la prise de vues simples (12 Mégapixels) et la vidéo en 1080 à 60fps au max plusieurs possibilités intéressantes s'offrent, comme le photo lapse et la video lapse (accéléré env. 30x, exemple ci-après) mais aussi l'enregistrement vidéo au ralenti, la prise de photos en rafales, la pose longue, la balance des couleurs pour filmer sous l'eau ou sur un téléviseur, un mode "car" qui filme en boucle les 20 dernières minutes comme une dashcam, mais aussi un très intéressant capteur de mouvement qui déclenche la caméra lors du passage éventuel d'un animal/personnage dans son champ de vision.

Au final un achat dont je suis très content mais dont il faut se méfier car il est très gros consommateur de mémoire, env. 2 h de vidéo (à la plus haute définition) pour 32 GO de mémoire, mon disque dur ne me dit pas merci ! Montage et sélection drastique des séquences obligatoires.

Parfois, la nature se charge de la sélection...

Edit : 2020

Malheureusement cet appareil bon marché avait une grosse faiblesse : la prise USB indispensable à son alimentation, à la recharge de sa batterie et au transfert des données s'est dessoudée. Exit l' "Action Cam" !

Edit : 16 février 2018

Reçu hier de mon ami André ce SAMSUNG L730. C'est un élégant Pocket très compact (92*58*24) en plastique aux fonctionnalités basiques : 7.2 Mégapixels, zoom optique 3x mais qui offre néanmoins quelques possibilités pour un usage courant. Un chouette petit bloc-notes, certainement pas un télescope Hubble. Largement suffisant pour 90% des usagers.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : 23 septembre 2018

Nouvelle entrée dans ma collection une nouvelle fois offerte par mon ami André. Un appareil qu'il avait acheté (en 2001 ?) pour usage professionnel et dont je me souviens très bien tant c'était révolutionnaire pour l'époque. Design et caractéristiques étaient modernes mais on rencontre encore des accroches au monde du 35 mm avec ces valeurs affichées en "équiv. 35mm" ou cet écran LED doublé d'un rassurant viseur (orientable !) numérique etc.

Capteur 3.3 Mégapixels objectif zoom 7.2-50.8 (équiv. 35-250 mm) f2.8-3.5 avec position macro. Petit flash intégré et de nombreuses possibilités de prises de vue en preset ou manuel. Boitier plastique assez ergonomique et facile à manipuler.

http://camera-wiki.org/wiki/Minolta_DiMage_5

Stockage sur CompactFlash. Et comme souvent le câble USB a une prise spécifique. Mieux vaut ne pas le perdre. 4 piles AA ou alim. via transfo.

J'ai pris quelques photos en test. Si la netteté est correcte sans plus le résultat est franchement décevant au jour d'aujourd'hui et la position macro est  vraiment surfaite puisque je n'ai pas pu faire mieux que prendre le couvercle d'objectif à env. 10 cm... Les temps changent !

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : Août 2019

Nouvelle entrée une fois de plus en provenance de chez mon ami Dédé.

CANON PowerShot A590is

C'est un petit semi-compact familial datant de 2008. Il offre 8 mégapixels et un zoom optique x4. Rien de bien transcendant mais l'essentiel y est, avec la qualité de fabrication CANON et toutes les fonctionnalités bienvenus, automatiques et / ou manuelles. Il est cependant bien daté déjà car il requiert 2 piles AA pour l'alimenter plus une CR1220 pour sa mémoire interne. Le stockage des images se fait sur SD Card. 

Le Wiki des cANON A Series :

https://en.wikipedia.org/wiki/Canon_PowerShot_A#A590_IS

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : Août 2019 (bis)

Mon GSM HUAWEI est mort, vive le XIAOMI Redmi Note 6 Pro !

Acheté principalement pour ses qualités en matière de photographie (et son prix, jusque 4 fois moindre que ses concurrents directs !) cet appareil mérite selon moi sa place dans ce sujet. Test et fiche technique ici : https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/xiaomi-redmi-note-6-pro-p48919/test.html

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Je joins quelques photos et vidéo prises avec cet appareil. Le résultat me satisfait pleinement tenant compte du fait que ce sont (2x2) petits objectifs (12 mb et 5 mb) sans zoom optique et qu'il est peu intéressant de zoomer en post-traitement sur des images qui deviennent très rapidement pixelisées. Quant à la qualité des vidéos elle est celle que YouTube veut bien restituer ce qui est franchement calamiteux en regard de la qualité initiale. Que demander de plus finalement ? Un appareil plus léger ! 180 gr c'est beaucoup. Puis plus de compacité car il ne tient dans aucune poche. Mais là ce serait au détriment de la qualité de l'écran qui est somptueux et peut quasiment remplacer une (bonne) tablette. On en peut pas tout avoir.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit oct.2019

Pour nos vacances en Utah j'ai utilisé essentiellement mon smartphone et le pocket Canon, l'enclume Nikon est restée au paddock. Les photos des somptueux paysages des parcs naturels sont magnifiques. Peut-être sont-elles un peu plus "chaudes" que la réalité mais cela se corrige facilement. Par contre côté mise au point, réactivité, rendu des reliefs, vidéos... rien à redire. Je ne regrette certainement pas mon achat. Des images encore un peu plus grosses permettraient des agrandissement ou recadrages plus importants vu le zoom peu utilisable (jusque 1,5x c'est encore jouable) en version numérique. Pour cela, le Canon est largement supérieur (mais il ne fait que des photos/vidéos, le Xiaomi a aussi servi de GPS et d'ordi Internet, d'altimètre, d'agenda, de lecteur QRcode, de billet d'entrée prépayé, de . . .  Et de téléphone ! (tout ça pour moins cher que le "pocket") Appréciable !

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit déc.2019

Encore une nouvelle entrée que je dois à mon ami Dédé : Une caméra vidéo8  CCD-TRV27E de cette marque que j'adore haïr suite à des problèmes rencontrés avec son malhonnête SAV.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

C'est donc une caméra 8mm grand public datant de 1998. Comme toujours la qualité des plastiques est correcte et la finition de bon ton. Les très nombreuses fonctionnalités présentes suffisaient largement aux usagers auxquels ce type de matériel était proposé. Par contre, sa connectivité est aujourd'hui totalement obsolète et recopier des vidéos de l’époque devient de nos jours quasiment impossible sans équipement professionnel.

Le zoom 18x optique, 72x numérique et l'objectif ouvert à 1:1,4 permettant (enfin, l'électronique embarquée s'entend) de filmer à 0 Lux sont plutôt alléchants mais hélas il s’agit ici d'un Video8, un Hi8 était proposé également mais à un autre prix et pour avoir moi-même fait la catastrophique et ruineuse expérience du Hi8 à l'époque, je n'ose imaginer le résultat des images obtenues ici. Je ne suis malheureusement pas en mesure de le vérifier même si la batterie tient encore étonnamment bien le coup malgré son age.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : 26 juin 2021

Une nouvelle fois, l'obsolescence programmée a frappé. Mon compact CANON cette fois.

Avant-hier,  après 6 ans de bons et loyaux services dans des conditions plutôt rudes, l’objectif s'est ouvert normalement mais n'a jamais voulu se refermer et un message d'erreur s'est affiché. Point barre, passez à autre-chose...

J'ai consulté un réparateur qui m'a confirmé que pour un appareil de ce prix, une réparation serait plus onéreuse que d'en acheter un neuf. Pas le choix donc vu le nombre de photos que je prend quotidiennement avec ce petit appareil compact mais néanmoins performant. Ayant testé quasiment toutes les marques (sauf Sony qui n'entrera jamais plus chez moi), ayant eu des problèmes divers avec toutes et considérant que le CANON m'avait parfaitement convenu jusqu'à son extinction brutale j'ai choisi de reprendre le même. Enfin sa version actuelle.

Exit donc le CANON PowerShot SX610HS, bienvenue au CANON PowerShot SX620HS

Vu en rayon je pensais que c'était exactement le même boitier mais en fait il est légèrement plus compact. Le zoom optique est un peu plus puissant (25x vs 18x, jusque 100x en numérique). A part ça toutes les commandes sont identiques et les fonctions restent les mêmes, largement suffisantes pour mon usage.

J'ai payé cet appareil 209 € incluant une carte SD de 16 Gb ainsi qu'une petite sacoche de transport hélas un peu trop encombrante à mon goût, mon ancienne protection reprend immédiatement du service.

Un éternel coup de gueule : la batterie est une fois de plus différente et impose donc un nouveau chargeur et tout le toutim. Ce gaspillage sans fin est inadmissible d'autant plus que si on veut prolonger l'autonomie en déplacement il faudra racheter une batterie complémentaire alors que plusieurs autres encore bonnes volent à la poubelle. Aberrant.

Pas encore de photos-tests car la batterie charge. A suivre donc.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit.

Les premières photos en test.

Zoom à 4.5 mm puis à 112.5 (2x25) du même endroit.

L'auto grise est idem la précédente simplement recadrée.

Pas testé le zoom numérique, désactivé d'entrée.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Edit : novembre 2021

Grosse déception avec ce petit CANON. La qualité des images est peut-être aussi bonne que celle du modèle précédent mais maintenant que les smartphones font d'aussi belles photos si pas meilleures l'utilité de ce pocket se résume à un usage occasionnel, quand je me déplace à moto pour aller spotter des avions et donc que je n'ai pas mon "enclume" NIKON + super zoom sous la main. Pour le reste il se languit sur mon bureau.

Edit : 21 novembre 2021

Grande nouveauté aujourd'hui puisque je viens d'acquérir d'occasion un boitier full size dont je rêvais depuis longtemps : un NIKON D750

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Ce boitier date de septembre 2015 et a 40.000+ déclenchements à son actif. (mon D5100 actuel en a 56.000). Il est très propre d'aspect et est complètement fonctionnel.

La différence de format est claire lorsqu'on place les deux appareils côte-à-côte.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

C'est donc un plein format, avec un capteur FX 24 x 36 de 24 mégapixels. Il offre énormément de possibilités créatives dont je sais que je n'utiliserai que quelques bribes mais pour l'avoir depuis quelques heures seulement et lu une petite partie du manuel d'utilisation (508 pages !) je note déjà que beaucoup de fonctions sont accessibles rapidement via des boutons physiques plutôt qu'en passant par des menus et sous-sous menus de réglages. Un énorme plus donc. J'ai d'ailleurs déjà identifié des trucs et astuces transposables sur mon ancien D5100. C'est dire.

 

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique
Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Qui dit format FX dit objectifs dédiés. Or je possède un seul zoom FX, c'est mon 200-500 Nikkor qui trouve donc ici parfaitement sa place. Le 18-105 qui était monté d'origine sur le D5100 s'adapte  sur le nouveau boitier mais l'image ne couvre pas l'entièreté du capteur. Heureusement, une fois encore, le boîtier reconnait automatiquement le format de l'objectif et adapte la zone de capture en conséquence.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Quant au poids, on n'a rien sans rien. Malgré une coque en magnésium et fibre de carbone le boitier du D750 pèse plus lourd que le D7100 mais vu le poids du zoom-enclume on s'adaptera.

Mes Appareils Photos : L'ère Numérique

Un des articles consultés avant mon achat : https://www.nikonpassion.com/test-nikon-d750-10-jours-sur-le-terrain-avec-le-reflex-expert-pro-nikon/

Archives

À propos

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.