Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRIBAIN, a Lifetime

Bye bye Deauville 650

Lorsque nous avons envisagé de reprendre un deux-roues pour usage de balades à deux j'ai d'abord jeté mon dévolu sur un maxi scooter Yamaha Majesty 400, acheté d'occasion en 2011.

Bye bye Deauville 650

Mais il s'est très rapidement avéré que pour un motard le scooter n'est pas franchement la solution et donc dès 2012 après avoir pu essayer la moto rouge de mon ami Philippe nous avons acheté cette Honda NT650V3 Deauville que nous avons échangée contre le scoot.

Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650

J'ai parcouru 20.000 km à son guidon, en balades à deux ou non mais toujours avec un énorme plaisir et sans le moindre problème si ce n'est deux chutes à l'arrêt.

Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650

Puis, suite à l'essai non concluant de la nouvelle Honda NC750X ( http://tribain-a-lifetime.over-blog.com/2016/08/bref-essai-honda-nc750x-dct.html ) nous en sommes venus à la conclusion que le meilleur remplacement d'une Deauville est une autre Deauville ! (tenant compte d'un budget raisonnable, s'entend).

Lorsque je suis allé essayer la 700 j'ai été séduit et l'achat s'est rapidement décidé. La 650 est partie hier vers d'autres cieux aux mains de son nouveau propriétaire. Je leur souhaite de longues années de plaisir.

Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650

Comparatif 650/700

Nous avons parcouru près de 2.000 km au guidon de la "nouvelle" et je puis donc déjà remarquer les quelques différences entre les deux modèles.

La 650 était un modèle 2004 (27.000 km au compteur), la 700 est une 2006 (29.000 km).

Esthétiquement assez semblables, leur mécanique est aussi très proche. Pourtant le moteur V2 (qui vibre toujours autant sans que ce soit bien gênant) gagne 30cc n'est plus à 3 soupapes et 2 bougies par cylindre mais 4 soupapes et une simple bougie. Il gagne 10 cv soit presque 20%. La différence de couple et de puissance est peu sensible mais bien présente. Je trouve que la souplesse à bas régime y perd au change car sous les 3000 t/min il cogne et rechigne à la tâche. L'injection donne une excellente finesse de commande des gaz mais les carburateurs bien réglés (par RapidMoto à Ayeneux http://rapidmoto.be/ ) procuraient autant de plaisir. La consommation est identique, tournant dans les 4,6 à 5 litres/100 en conduite raisonnable. La 650 n'a jamais posé de problème dans les dépassements ou côtes abruptes alors le 700 ne peut que faire encore mieux sans que cela en fasse un dragster mais là n'est pas la question.

La boîte de vitesses est toujours à 5 vitesses, ferme et pas désagréable mais le cardan joue trop à mon goût au niveau du transfert côté boîte ce qui occasionne des à-coups à la remise des gaz et nuit à la finesse des trajectoires en virage très serré en côte. Prise d'embrayage requise. Mais il est doux, donc pas de problème de ce côté.

Le freinage est du même montage avec double disque 3 pistons à l'avant, simple disque arrière et freinage combiné arrière-avant très efficace. Je trouve la 700 un poil moins violente sur les gros freinages mais la différence est ténue. Cerise sur le gâteau, la 700 est dotée de l'option ABS. Rassurant même si je ne souhaite pas tester le bidule en condition de circulation réelle.

La suspension, comme la géométrie et le cadre dans sa globalité est la même. J'ai vidangé la fourche mais malgré tout je ne suis pas encore parvenu à un aussi bon équilibre avant/arrière que celui que j'avais trouvé sur la 650. L'arrière talonne trop ou est dur comme du bois. Je cherche encore.

La tenue de route est très bonne pour l'usage auquel cette machine est destinée, le tourisme tranquille. Elle est un peu fainéante en virage et son poids se fait ressentir mais elle est globalement saine et parfaitement stable, peu sensible aux turbulence des camions ou au vent latéral ce qui est vraiment rassurant. A noter que lorsque le pneu avant s'use elle devient très lourde de l'avant et exige d'être forcée à s'incliner alors qu'avec le pneu neuf elle s'inscrit parfaitement en ligne dans les courbes et s'y tient sans effort. Le pneu arrière usé, lui, la rend logiquement sensible aux déformations longitudinales.

Le tableau de bord, beaucoup plus complet, propose outre les habituels témoins, les compte-tours, indicateur de vitesse, horloge, totalisateur kilométrique et partiel de la première une jauge d'essence, un mano de température d'eau, un deuxième partiel, une conso moyenne et une conso instantanée. Les rétroviseurs, déjà efficaces sont plus écartés. Il faut bien viser dans les passages étroits mais la vision arrière est impeccable.

Le confort, point fort de la Deauville est toujours bien présent. La position est la même et la selle (soit disant un peu plus basse) aussi agréable. La hauteur de selle ne me pose pas de problème, les plus petits s'en plaignent parfois mais du haut de mes 1.80m c'est hors sujet. Nicole est aussi bien assise malgré le top-case GIVI plus encombrant dans son dos que le Honda. J'ai retiré le coussin du dossier et tout est rentré dans l'ordre. La protection du carénage est elle aussi assez comparable, parebrise compris mais ici il ne faut pas acheter un parebrise haut supplémentaire puisque celui de la 700 a deux positions. Le changement demande un outil et une dizaine de minutes pour être effectué. Nicole trouve qu'elle a un poil plus de turbulences vers 120 km/h avec la nouvelle que sur la 650. Moi je suis aussi parfaitement à l'abri qu'avant. (alors on roule à 110 :-).

Les valises latérales sont très pratiques même si leur capacité est limitée d'origine Aucun casque n'y tient. A l'étape ils vont donc dans le topcase et les vestes prennent place dans les valises qui ferment à clé. Les serrures et charnières sont assez légères. Manipuler avec douceur.

Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650

 

Donc c'est quasiment tout pareil ? Oui, y compris ce bruit de ferraille de la transmission et même la sonorité feutrée de l'échappement. Les valises sont un peu plus grandes que les anciennes mais ici je n'ai pas les gros couvercles que j'avais avec la bleue. C'est surtout utile pour les voyages de plusieurs jours donc peu important pour nous. Gadget dans la nouvelle : les valises sont reliées par un tube transversal permettant le transport d'objets jusque 60 cm de long. Bof.

J'ai pourtant relevé un défaut qui a début m'a fait craindre une gros problème mais a ensuite été résolu partiellement par Honda après 2008 par l'ajout d'un joint thermique : le moteur dégage au niveau des cuisses et de l'avant de la selle une chaleur gênante voire incommodante lorsqu'on roule à moins de 60 km/h -et à fortiori dans les files- qui n'existe pas sur l'ancien modèle. Etonnant. Je peste aussi sur les barillets de contact Honda dans lesquels introduire la clé est une mission exigeant doigté, patience et surtout délicatesse tant ça joue dans tous les sens et semble bien fragile (et c'est très couteux à remplacer !)

En général, les deux modèles sont recommandables pour les balades en duo à la journée voire plus à condition de ne pas se croire en hyper-sportive car elles sont normalement poussives en virage. Elles me plaisent pour leur confort, puissance suffisante, maniabilité agréable, consommation réduite, leur fiabilité réputée mais elles sont très lourdes à béquiller et très compliquées à déshabiller pour la moindre intervention mécanique. La protection est bonne sauf au niveau des pieds, laissés à l'air. Les matériaux et la conception des assemblages sont de qualité, loin devant la Yamaha qui m'a laissé un souvenir horrible.

Dernier mot sur un accessoire dont est équipée ma moto, les poignées chauffantes. C'est juste un régal et je m'en sers quasiment à chaque sortie car en ce moment il fait 8 ou 10° c. C'est le genre d'achat que je recommanderais sans hésiter à qui roule un tant soit peu par météo mitigée.

Bon. Là, il fait gris mais sec, l'appel du large se fait sentir, faut que j'y aille !

Bye bye Deauville 650

Note : comme j'ai posté une photo de Léolie en 2011 sur le scooter et Calista en 2014 sur la 650, voici Alice en 2016 sur la 700. Le compte est bon !

Bye bye Deauville 650

Août 2017, Todi so l'vôye

Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650
Bye bye Deauville 650

Par : Eddy & Nicole TRILLET-SAUBAIN - Autos

TRIBAIN, a Lifetime

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.

Hébergé par Overblog