Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TRIBAIN, a Lifetime

Le temps passe, les autos aussi. Ainsi VW en est à sa 7è génération de GOLF soit 40 ans de bons et loyaux services. Nous avons possédé au courant de ces 30 dernières années quelques-uns des modèles de différentes génération. Récapitulatif de 700.000 km environs parcourus à leur bord.

 

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

Pas de GOLF I à notre palmarès mais Eric en a possédé une pendant très peu de temps, avant de lui refaire la façade (et celle d'une maison en même temps). C'était une des toutes premières GOLF de série avec les parechocs chromés et un moteur 1100cc essence, toujours avec des freins à tambour à l'avant.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

La seconde voiture familiale que nous avons achetée neuve, après une FORD Fiesta fut vers 1989 une GOLF IIb 1800cc essence à carbu de 90cv, déjà avec une boîte 5 vitesses. J'ai beaucoup apprécié cette auto qui avançait pas mal et avec laquelle nous avons parcouru plus de 150.000km avec en tout et pour tout un jeu de cardans changés vers 120.000 km (en Ecosse, sale coup pour le budget vacances !) par la suite partiellement pris en charge par VW. L'offre du garage Fagard indique un prix catalogue de 413.300 francs belges pour la série spéciale Manhattan. (striping et jantes spécifiques).

Cette voiture était vendue et nous attendions sa remplaçante lorsque, toujours en vacances mais en Hongrie cette fois nous avons été pris dans un crash en série sur un boulevard de Budapest. Les assurances des Roumains qui nous ont percutés ne nous ont jamais indemnisés. Heureusement cette vaillante auto nous ont ramenés sains et saufs ainsi que la caravane, l'attache-remorque ayant tenu le coup au-delà de nos espoirs.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

Le garage Fagard ne souhaitant pas conserver ses clients sur lesquels il ne faisait pas de plantureux bénéfices nous nous sommes donc dirigés vers le garage Rosa (qui deviendra ensuite Paisse-Fléron aujourd'hui disparu) à Retinne pour l'acquisition de la soeur avec coffre de la GOLF III : une VW Vento. Toujours 1800cc essence 90cv mais avec injection monopoint. Pas encore de catalyseur à l'époque mais les normes antipollution commençaient à se mettre en place. Je n'ai plus trace du prix d'achat et mon catalogue date de 1992.

Celle-là c'est son parechocs arrière qui a le plus souffert : emboutie par deux fois par l'arrière sans gros dégâts à nouveau grâce à cette attache-remorque salvatrice.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

La GOLF IV nous a ouvert (en 1997 ?) la porte des TDI. Nous avons commandé la première 3 portes que le garage a reçue, c'était une 1900 TDI 110 cv. Notre première aussi avec airco.

Tout au long de sa carrière cette auto nous a juste mangé un jeu de disques de freins arrières, une mâchoire ayant grippé vers 100.000 km.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

2002 : Les habituels 120 à 150.000 km parcourus sonnèrent l'heure du remplacement ce qui fut fait par une GOLF ... IV ! 

Cette série touchant à sa fin des séries spéciales "Rabbit" offraient un lot d'équipêments tel que l'airco automatique, jantes alu etc "sans supplément". Cette 1900 TDI 100cv fut probablement la meilleure GOLF que nous ayions possédé à ce jour. Prix catalogue à l'époque : 18.000 €.

J'ai juste changé les amortisseurs arrières en fin de vie de cette auto. L'amélioration fut sensible mais le changement n'était pas encore impérieux.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

La GOLF série V était en fin de carrière lorsque nous l'avons achetée en 2008. C'était encore logiquement une série spéciale "Rabbit" en 1900 TDI 105 cv mais avec une boîte à 6 vitesses cette fois. Nous entrons ici dans l'ère full électronique ce dont je ne suis pas fan à 100% mais qui a ses avantages au quotidien (radars de stationnement, rétros babattables automatiquement pour reculer, phares et rétro automatiques etc).

20.000 € prix de base. Le compresseur de clim' nous a lachés à 60.000 km (en vacances, l'auriez vous deviné ! en route vers le Portugal en plein été). Le garage est intervenu pour une partie des frais de remise en état.

Cette GOLF V est toujours active, ne totalisant que 120.000 km actuellement. Notre Mazda Miata, seconde auto du ménage atteignant les 25 ans et devant être passée en "ancêtre" nous avons décidé fin de cette année 2014 d'acheter une nouvelle GOLF VII. Probablement la GOLF VI manquera-t-elle toujours à notre collection mais elle n'était qu'un facelift de la V, nous n'avons donc pas de regrets à ce propos.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

Notre GOLF VII est une 1600 TDI 105cv Ambiente Business dotée d'une boite de vitesses automatique DSG 7 à rapports. Une bien bonne acquisition. Le fonctionnement de cette boîte est franchement très agréable et "intelligent" vu la quantité de programmes de gestion permettant toujours de trouver le réglage adapté aux besoins du moment.

Je voulais cette boîte depuis des années déjà mais les 2.500 € de supplément m'ont toujours fait reculer. Aujourd'hui elle est à 1.800 € et je me suis enfin décidé.

Si déjà la 5 offrait des assistances à la conduite avancées comme l'antipatinage et autres aides et automatismes la 7 possède un équipement (pour beaucoup d'origine) on ne peut plus complet : cruise control adaptatif au fonctionnement assez bluffant, limiteur de vitesse, stationnement totalement automatisé, détecteur de fatigue et des tas d'autres bidules pas tous détaillés dans les 600 pages du manuel à la lecture bien peu agréable car hyper répétitif de milliers de mises en garde et autres réserves "au cas où..."

Prix actuel de ce mdèle : 26.000 (DSG et attache remorque rétractable incluses)

A ce jour elle totalise moins de 3.000 km mais j'ai déjà identifié son gros défaut : ses phares sont ridiculement peu puissants et vraiment peu efficaces. Evidemment, pour quelques milliers d'euros on peut s'offrir un éclairage digne de ce nom..

 

~~ Edit. avr.2015 :

- J'ai même trouvé une réplique au 1/43è de la même teinte et ev version 5 portes.

- Les jantes alu que j'ai choisises pour cette Golf 7 sont introuvables dans le commerce normal. On peut les acheter exclusivement par Internet. Ce n'est pas mon habitude mais c'est celles-là que je voulais. Tant pis. Pour une fois je déroge à ma règle.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

Je possède encore les catalogues de tous ces modèles. Si d'un modèle à l'autre la lignée GOLF n'a pas changé radicalement d'aspect ses caractéristiques tant techniques/technologiques que dimensionnelles sont en évolution constante.

Quant au style intérieur et plus encore aux teintes de carrosserie disponibles ils sont le reflet d'époques si proche et pourtant si différentes : exit le jaune, l'orange, le bleu ciel, le vert pomme des premièrs modèles. Place aux 10 nuances de gris avec un rouge et un bleu comme appât pour les non amateurs de corbillards.

Un coup d'oeil sur ces catalogues montre que, entre la 2 et la 7 nous avons gagné :

+ 36.4 cm en longueur

+ 13.4 cm en largeur

+ 3.7 cm en hauteur

+ 16.2 cm en empattement

+ 433 kg !  (880 à 1313, et la 7 n'est pas la plus lourde des GOLF bien que la plus équipée)

+ 14 km/h en vitesse de pointe (pour 10 à 20 cv en +)

+ 15.000 €

Côté consommation, tous les TDI (1900 puis 1600, entre 100 et 110 cv) consomment globalement la même chose : entre 5.5 et 6.2 litres/100 km avec des minimas sous les 4.0 litres (pour la IV grise) que je n'ai pu reproduire avec aucune autre. Espérons que la VII l'égalera ? Actuellement elle est en plein dans la fourchette habituelle, plutôt sous les 6.0 litres mais en pneus hiver et avec une boite de vitesses auto qui ne maitrise pas ses changements avec la même anticipation que ce que j'ai l'habitude de faire en manuel. Nous devons nous habituer l'un à l'autre.

La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)
La VW GOLF et nous : bientôt 30 ans d'histoire(s) commune(s)

Par : Eddy & Nicole TRILLET-SAUBAIN - Autos

TRIBAIN, a Lifetime

De tout, un peu. Mais surtout la famille et les amis, les voyages, les passions.

Hébergé par Overblog